Logo ARS


Première naissance rapportée en France issue d'une dévitrification ovocytaire réalisée avant traitement anticancéreux

Un succès de la vie sur le cancer, un message d’espoir pour les patientes.

Cette première naissance rapportée en France d'après la technique de vitrification ovocytaire intervient dans le domaine de la préservation de la fertilité avant traitement anticancéreux.

La plateforme pilote « Fertilité & Cancer » créée en 2012 à l’initiative du Réseau Régional de Cancérologie OncoPACA-Corse, en lien avec l’Agence régionale de santé Paca et des équipes des Centes d’Etudes et de Conservation des Oeufs et du Sperme (CECOS) (AP-HM Marseille et CHU de Nice), célèbre aujourd’hui la naissance d’Elise, le premier bébé issu d’une vitrification ovocytaire réalisée avant traitement anticancéreux en France.

La vitrification ovocytaire, une technique innovante autorisée en France depuis 2011

En 2013, sa maman, atteinte d’un lymphome de Hodgkin, avait pu bénéficier avant le début d’une chimiothérapie très toxique pour les ovaires d’une stimulation ovarienne en vue d’une autoconservation ovocytaire par une technique autorisée en France depuis 2011 appelée vitrification. A ce jour, les publications ne rapportent que 6 enfants nés dans le monde grâce à cette technique dans le contexte de la préservation de la fertilité pour cancer.

Cette jolie petite fille comble ses jeunes parents, heureux de pouvoir témoigner d’un message d’espoir pour les patients qui se battent contre la maladie. Cette naissance témoigne des possibilités médicales qu’offrent les dispositifs d’accompagnement pour la préservation de la fertilité et l’assistance à la procréation.