Logo ARS


Le froid arrive, attention aux intoxications au monoxyde de carbone

A l'arrivée des vagues de froid, l'ARS Paca rappelle les mesures à adopter pour prévenir les intoxications liées au monoxyde de carbone.

Qu'est ce que le monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui peut-être émis par tous les appareils à combustion (chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée…).

Il est inodore et incolore, c’est pourquoi il est indétectable la plupart du temps.

En Paca, des chiffres qui appellent une grande vigilance

En 2014, 241 personnes ont été intoxiquées et 201 hospitalisées dans notre région, et ce malgré les campagnes de prévention et de sensibilisation menées auprès du grand public et des professionnels de santé.

8 personnes sont décédées, en 2014,  des suites d’une intoxication au monoxyde de carbone.

Ces décès peuvent être évités.

Deux types d'intoxication

L’intoxication aiguë entraine des vertiges, une perte de connaissance, voire le coma et le décès. Les victimes nécessitent des soins immédiats et lourds. Ces accidents peuvent laisser des séquelles à vie au niveau cardiaque et neurologique.

  • En cas d’intoxication aiguë ou de soupçon d’intoxication, appeler le 15.
    La prise en charge doit être rapide et justifie une hospitalisation spécialisée. Dans l’attente de l’arrivée des secours, il est recommandé d’aérer les locaux, d’arrêter les appareils à combustion et si possible d’évacuer les locaux.

L’intoxication faible dite chronique  se manifeste par maux de têtes, nausées, une confusion mentale et de la fatigue. L’intoxication peut être lente et ne pas se manifester immédiatement.

En cas de symptômes, parlez-en avec votre médecin traitant.

Comment les éviter ?

Pour éviter les intoxications, des gestes simples existent :

  • avant l’hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié ;
  • ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu : ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement ;
  • veillez toute l’année à une bonne aération et ventilation de votre logement, tout particulièrement pendant la période de chauffage : aérez au moins 10 minutes par jour et veillez à ne pas obstruer les entrées et sorties d’air de votre logement ;
  • n’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, réchaud de camping, barbecue, etc.) ;
  • n’installez jamais les groupes électrogènes dans un lieu fermé (maison, cave, garage…) : ils doivent impérativement être placés à l’extérieur des bâtiments.